Comment surprendre ses amis à la sortie du confinement ?

Publié le

Le confinement dure et vous souhaitez mettre à profit votre temps libre ? Profitez-en pour parfaire votre maîtrise de la mixologie pour proposer à votre entourage des cocktails dignes de ce nom dès que possible, ou pour déguster seul, accompagné ou en apéro-visio vos recettes !

Utiliser un shaker et passer un cocktail

Bien utiliser son shaker

Le shaker fait partie des indispensables de l’équipement du bartender. Boston Shaker, Continental Shaker ou shaker trois pièces, son rôle reste le même : mélanger parfaitement les ingrédients tout en les frappant.

Pour un cocktail réussi, il convient tout d’abord de remplir son shaker d’environ un tiers de glace avant de verser les ingrédients (verser l’alcool en dernier permet de limiter la fonte de glaçons). Il suffit ensuite de secouer vigoureusement pendant 10 à 20 secondes.

Le shaker : l'indispensable du bartender

Passer son cocktail

Passer un cocktail signifie le servir à l’aide d’une passoire à cocktail de manière à ne pas verser dans le verre les ingrédients. Certains shaker, comme le shaker trois pièces, sont dotés d’une passoire intégrée directement sur le shaker.

Les passoires à cocktail viennent se poser sur le shaker ou en diagonale de ce dernier selon les modèles. Une fois le cocktail frappé au shaker, il suffit d’ouvrir ce dernier et d’y apposer la passoire avant de servir au-dessus du verre préalablement rafraîchit (pour rafraîchir votre verre, placez-y quelques glaçons avant de mettre vos ingrédients dans le shaker).

La passoire à cocktail sert également dans la technique du throwing, également appelé « cuban roll ». Cette technique consiste a utiliser deux shakers dont un rempli de glaçons, et de passer le cocktail d’un shaker à un autre en retenant les glaçons avec la passoire.

Faire attention aux dosages

Le secret d’un cocktail réussi réside en partie dans le respect de sa recette, et donc du dosage de chaque ingrédient. C’est pourquoi il vous faudra utiliser un doseur (jigger en anglais) afin d’offrir à chaque fois la même expérience gustative.

Il existe une grande variété de doseurs : classic, japanese, coley, giove, etc… En général, un bartender possède plusieurs jigger de différentes tailles. En France, le doseur le plus répandu a une capacité de 2cl d’un côté, et 4cl de l’autre. La plupart des jigger sont conçus en acier inoxydables mais certains modèles, comme le japanese, peuvent être en cuivre ou doré.

Utiliser un jigger dans la réalisation de ses cocktails pour respecter les mesures

Parfaire la décoration de ses cocktails

Un cocktail se déguste avant tout avec les yeux, il est donc nécessaire d’accorder beaucoup d’importance au visuel de ses cocktails !

De façon générale, la décoration doit être simple pour ne pas surcharger le cocktail. On préférera un décoration minimale pour les shorts drinks, et une décoration un peu plus poussée pour les longs drinks.

Travaillez les zestes des fruits avec un zesteur, créez des glaçons décoratifs avec des fleurs, feuilles, épices ou fruits à l’intérieur, glissez une tige d’aromate dans le verre, ou givrez votre verre pour un effet glacé.

Maîtriser le lexique du bartender

La bonne réalisation de cocktails passe aussi par la bonne compréhension des cocktails ! Certains termes sont propres au domaine de la mixologie et très importants à connaître, en voici quelques-uns :

On the rocks

Un cocktail on the rocks est un cocktail servi sur glaçons. Le whisky on the rocks est très connu et servi généralement sur des pierres à whisky en granit afin de ne pas le diluer.

Un trait

Vous verrez parfois dans certaines recettes la mention « un trait de… ». Cette mesure consiste à une giclée de liquide, souvent entre 0.5cl et 1.5cl. La recette du Manhattan inclut deux traits d’Angostura Bitter.

Le free pouring

Il s’agit d’une technique professionnelle consistant à doser à l’oeil, sans jigger. Cette technique est difficile à maitriser et nécessite des années d’entraînement !

Virgin

Un virgin est un cocktail réalisé sans alcool. On parle ainsi de Virgin Mojito pour un mojito sans rhum. On parle également de « mocktails », comme l’Anastasia, ce mocktail à base de thé !

Sour

Un cocktail sour est un cocktail préparé à base de jus de citron, de sucre et d’un spiritueux. L’amaretto Sour par exemple, ce cocktail italien des années 50.